Où acheter son vin ?

Même pour les néophytes, il faut savoir que l’achat et le choix de la bouteille de vin ne doivent pas être faits à la va-vite. Que l’on choisisse d’acheter sa bouteille de vin sur Internet, dans les supermarchés, chez le caviste ou directement chez le viticulteur, voici quelques conseils et astuces à retenir pour trouver un vin de prestige.

Chez le viticulteur ou chez le caviste

L’achat de vin chez un viticulteur est de loin la meilleure option à retenir, car on s’offre dans la foulée une jolie balade dans le domaine, on découvre les vignes et on profite parfois de cette petite échappée belle pour s’essayer aux produits de terroir et à la dégustation de vins du pays. On prend ainsi le temps de s’informer au mieux sur les millésimes et la qualité des vins proposés. Après ce petit cours d’œnologie, on fait sa commande et surtout, on s’assure de demander si le prix du vin est le même si on l’achète sur place et si on le fait livrer chez soi. Si les frais de port sont élevés alors, cela reviendra au même prix d’une bouteille achetée auprès d’un caviste. Rappelons que les cavistes et les vignerons sont des concurrents directs alors il est normal que les prix ne soient pas si éloignés.

vins2Acheter son vin chez le caviste est une idée tout aussi intéressante dans la mesure où on peut y dénicher de grands crus à petit prix. Ils proposent les meilleurs vins du pays, à ne citer que le vin d’Alsace, les Coteaux du Layon, mais aussi du Beaujolais, des Montrachets et des Cabernets Sauvignon. Les connaisseurs savent qu’il vaut mieux acheter son vin auprès d’un caviste que dans la grande distribution où la qualité des vins laisse toujours à désirer. Pour les novices qui ne savent pas toujours que choisir, il suffira de demander conseils au caviste qui se fera un plaisir d’aiguiller vers les meilleures bouteilles.

En grande distribution

On peut également se simplifier la tâche et acheter sa bouteille de vin rouge au supermarché. Le choix est certes moins large que chez le caviste ou le vigneron, mais les prix sont nettement plus abordables. Ici, on ne jauge la bouteille que sur le contenant et l’étiquette, car il n’y aura sans doute pas de professionnels qui pourront guider sur le choix de la meilleure bouteille de vin. Il convient néanmoins de rappeler qu’il existe certaines astuces permettant de trier les vins de qualité de ceux qui le sont moins.

On prendra ainsi le temps de bien lire les mentions obligatoires telles que les cépages, l’appellation, le degré d’alcool ainsi que le millésime. On évitera par ailleurs d’acheter des vins présentés dans des briques de carton et dans des bouteilles en plastique, il vaut mieux s’en tenir à des vins en bouteille en verre. Les bouteilles qui sont exposées à la lumière des néons sont aussi à éviter, car il n’est pas rare que la qualité du vin en soit altérée. Enfin, on n’oubliera pas de faire le tour des foires aux vins et des caves-bars à vin où l’on peut parfois faire de bonnes affaires et trouver un grand millésime à petit prix.