Acheter du vin en primeur : une tradition pleine d’atouts

L’achat d’une bouteille de vin peut se faire directement chez le viticulteur, chez le caviste, sur Internet ou tout simplement au supermarché. Sachez qu’il vous est également possible d’acheter du vin en primeur. De quoi s’agit-il ? Comment fait-on ? Et quels sont les intérêts d’acheter en primeur ? Les réponses dans cet article.

Une tradition bordelaise remontant au XVIIIe siècle

La vente de vins en primeur est une tradition bordelaise qui remonte au XVIIIe siècle. À l’époque, le négoce bordelais devait se rendre dans les châteaux quelques mois avant les vendanges pour estimer et acheter la récolte sur pied. Aujourd’hui, le système des primeurs tourne essentiellement autour de la fameuse semaine de dégustation en primeurs.

En quelques mots, la commercialisation d’un vin en primeur consiste à mettre en vente un vin au printemps suivant sa récolte alors que son élevage n’est pas encore terminé. L’achat d’un vin en primeur se traduit ainsi par la réservation d’un vin ayant été vendangé et vinifié l’année précédente.

Et puisque le vin que vous achetez est encore en cours d’élevage en chai, cela signifie qu’il n’est pas livrable dans l’immédiat et qu’il vous faudra patienter deux ans pour recevoir votre bouteille. Mais quels intérêts de payer un produit deux ans avant sa livraison ?  

Pourquoi commander en primeur ?

Si, pour les châteaux, le système des primeurs permet d’encaisser une avance de trésorerie pouvant être d’une grande utilité pour le financement de la récolte suivante ainsi que pour l’élevage des vins, pour les amateurs, le premier argument est le prix. En effet, à sa sortie, un vin primeur coûte beaucoup moins cher que lorsqu’il sera mis en bouteille deux ans plus tard. Avec un peu de patience, vous pourrez alors bénéficier d’un bon vin à un prix raisonnable qui verra sa valeur augmenter chaque année.

Si vous avez raté la semaine de dégustations primeurs ayant eu lieu en début d’avril en Gironde, il s’avère que le millésime 2018 est assez prometteur si on en croit les spécialistes qui parlent déjà d’un excellent cru. Il serait du même niveau que 2016 que vous pouvez déjà goutter afin d’avoir un aperçu.

Pour découvrir le millésime 2016, pensez à voir dans la sélection Jean Merlaut qui dispose de pas moins de 1600 références. Vous pouvez notamment réserver dès maintenant les primeurs 2018 qui vous parlent parmi les 116 produits proposés par Jean Merlaut.

Comment obtenir ses vins en primeur ?

L’achat de vins en primeur se déroule en deux étapes. La première étape consiste à régler le montant hors taxes des vins en primeurs afin de les réserver. Bien entendu, il n’y aura donc pas encore de frais de livraison. Vous ne payerez ces derniers ainsi que la TVA qu’à la deuxième étape de l’achat, lorsque les bouteilles seront mises à disposition par le château, c’est-à-dire deux ans après leur sortie en primeur. Pour les vins en primeur commandés cette année, ils vous seront livrés au printemps 2021.

Rédigé par
Plus d'articles de Vins Aoc

4 conseils pour acquérir du bon vin

Quand on est un passionné du vin, il est inconcevable que l’on...
Lire la suite