4 conseils pour acquérir du bon vin

Quand on est un passionné du vin, il est inconcevable que l’on ne puisse pas avoir de bons vins dans sa cave. Toutefois, il faut reconnaître qu’il s’avère un peu compliqué de distinguer une bonne bouteille de vin dans les rayons du supermarché ou chez le caviste. Si vous êtes parfois confronté à ce problème, alors voici quelques conseils pouvant vous aider à acheter un bon vin.

Conseil 1 : considérez toujours le millésime du vin

Le premier critère à vérifier lors de l’achat d’un vin est le millésime. Il s’agit d’un indicateur très important qui renseigne sur la valeur du vin. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’on désigne par « millésime », c’est tout simplement l’année de récolte du raisin ayant servi à sa fabrication. En effet, toutes les années de récolte n’ont pas la même valeur. Le goût d’un vin qui provient d’une année caniculaire diffère de celui d’une année tempérée. Retenez que l’ensoleillement est un critère fatidique dans la qualité d’un vin. Il renforce les arômes du vin, participe à son embellissement tout en lui conférant du caractère. Optez également pour les classiques comme le côte-rôtie, le chablis, le saint-émilion, le Sancerre, etc. Avec de telles références, vous êtes certain d’avoir fait un bon choix, même si vous n’êtes pas spécialiste.

Pour épater vos invités, utilisez des accessoires nobles et originaux, par exemple, un double bec verseur IZY Paris pour servir plusieurs personnes à la fois, et ceci en quantité absolument identiques.

Conseil 2 : contrôlez les indications figurant sur la bouteille

En voulant choisir une bouteille, veillez à ce qu’elle dispose du « R » sur la capsule. C’est un indice qui vous certifie que la mise en bouteille du vin a été faite par le récoltant. Il faudra aussi vérifier sur l’étiquette les mentions AOC, Vin de pays ou Vin de table, qui prouvent que le vin choisi est fiable. Et ce n’est pas fini, regardez également la région de production, le cru et le cépage. Vous retournez ensuite la bouteille pour voir si la mention « mise en bouteille à la propriété » ou « sur le domaine » est bien présente. Certaines personnes aiment se fier aux médailles qui ont été décernées au vin. Mais, ce n’est pas un critère important puisque tous les vins ne participent pas aux concours.

Conseil 3 : Goûtez le vin avant de l’acheter

Une autre manière d’attester la qualité du vin est de le goûter, surtout s’il parait un peu cher. Bien sûr, vous ne pourrez appliquer cette astuce si vous êtes dans un supermarché. Cela ne peut se faire chez les vignerons. D’ailleurs, l’achat de vos vins chez un producteur figure parmi les meilleurs moyens pour prendre du bon vin. Vous n’avez pas forcément besoin de vous rendre dans les régions viticoles avant de le faire. Il suffit de profiter des journées de dégustations qui s’organisent souvent dans la ville.

Conseil 4 : Choisissez votre vin en fonction de son tarif

Généralement, le prix du vin est un facteur que vous ne pouvez négliger dans l’achat d’un vin. Néanmoins, il n’assure pas toujours la valeur de la bouteille. Un vin de bonne qualité peut bel et bien coûter 5 euros. La différence du choix se fait au niveau de la concordance entre la gastronomie et l’œnologie. En réalité, l’événement célébré et le mets devant accompagner le vin sont les plus déterminants.

Rédigé par
Plus d'articles de Vins Aoc

Anciens millésimes : comment les conserver et les consommer ?

Vous êtes en possession de quelques vieilles bouteilles et vous désirez les...
Lire la suite