Spécialiste du vin : comment devenir œnologue ?

Vous êtes passionné de vin et vous souhaitez embraser ce domaine ? L’œnologie est la science qui a pour objet l’étude et la connaissance du vin. De la culture de la vigne jusqu’à la préparation du vin en passant par son élevage et son conditionnement, cela requiert beaucoup d’aptitudes pour l’œnologue. Découvrez ici l’essentiel à savoir pour devenir œnologue.

Quels sont le rôle et les missions d’un œnologue ?

Spécialiste du vin, l’œnologue maîtrise toutes les étapes de sa fabrication. C’est un fin connaisseur de vin et de vigne doublé d’un excellent dégustateur. Il a pour activité principale la vinification. À l’aide de ses connaissances scientifiques, juridiques et techniques, l’œnologue conduit et contrôle l’élaboration des vins.

Pour y arriver, il est appelé à assurer diverses missions selon le domaine de son emploi. L’essentiel de ces missions se résume à :

  • superviser la vinification, la distillation et la mise en bouteille dans une exploitation vinicole ;
  • rédiger à l’endroit des exploitants, un plan de conservation ;
  • vérifier le choix des cépages en relation avec le cultivateur ;
  • et concevoir des procédés d’évaluation de qualité tout au long du processus (dégustation).

En somme, c’est sur l’œnologue que repose la qualité du vin.

Quelles sont les compétences requises pour un œnologue ?

En plus de ses connaissances scientifiques en œnologie, l’œnologue doit détenir des connaissances techniques en viticulture. Il doit faire preuve de vigilance et d’un grand sens des responsabilités afin d’accomplir les tâches qui sont les siennes.

Étant en relation directe avec divers partenaires (producteurs, consommateurs, fournisseurs), l’œnologue doit également développer des qualités commerciales telles que la négociation et la diplomatie.

Quelles études ou formations pour devenir œnologue ?

Pour exercer en tant qu’œnologue, le Diplôme National d’œnologie (DNO), qui équivaut à un Bac +5 est nécessairement requis. La préparation du DNO dure 2 ans. Elle est accessible aux titulaires d’une licence en sciences biologiques, chimiques, biochimiques, agronomiques ou d’un BUT en génie biologie.

D’autres formations comme le master Lille vin vous permettent également de devenir spécialiste du vin. Il s’agit là d’une très bonne option pour bénéficier d’une formation immersive et complète avec un suivi de qualité. Vous pouvez retrouver des formations au diplôme d’œnologie dans les centres universitaires tels que la Faculté d’œnologie de l’Université Victor Segalen de Bordeaux 2, le centre de formation en œnologie d’Agro-Montpellier, etc.

Quelle évolution pour l’œnologue ?

De nombreuses opportunités professionnelles s’offrent à l’œnologue. Avec quelques années de formations et d’expériences, l’œnologue peut prétendre à une fonction de directeur technique ou directeur de cave. Il a aussi la possibilité de devenir directeur de coopérative ou d’évoluer vers les fonctions commerciales et de conseil.

L’œnologue peut également décider d’être autonome et devenir un œnologue indépendant. Il faut noter que son salaire varie selon son niveau d’expérience et les régions viticoles dans lesquelles il exerce. Soit environ 2350 € brut par mois pour un œnologue débutant et jusqu’à un peu moins de 6000 € pour les plus expérimentés et renommés.

Voilà donc l’essentiel des informations basiques à connaître pour devenir œnologue. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer si vous avez les qualités requises pour ce métier étroitement lié à celui de sommelier.

Rédigé par
Plus d'articles de Vins Aoc
Comment organiser les retrouvailles avec les proches et les amis ?
Être proches des personnes qui comptent n’a jamais autant été à l’ordre...
Lire la suite