Les étapes à suivre pour ouvrir une cave à vin

Pour les amateurs de vin, le rêve serait d’ouvrir sa propre cave à vin et de gérer soi-même son business. Voici les étapes à suivre pour lancer son projet, depuis la définition du business plan jusqu’à l’ouverture de la cave à vin.

Réaliser une étude de marché

 

La première chose à faire est de réaliser une étude de marché, ceci afin de mieux cibler les attentes des futurs clients et les habitudes de consommation en matière de vin, mais aussi dans le but d’évaluer la rentabilité des concurrents. À l’issue de l’étude de marché, on devrait pouvoir définir le concept à suivre et avoir mis au point les premières lignes de la stratégie marketing à adopter. L’ouverture d’une cave à vin promet d’être un projet rentable si l’on sait que les Français sont de grands consommateurs de vins. Il faudra seulement penser à proposer des produits de qualité et travailler avec les vignerons français pour obtenir plus facilement des vins du terroir. La bio est aussi à la mode et les consommateurs en réclament de plus en plus. Face à des demandes de plus en plus exigeantes, il faudra ainsi ne proposer que le meilleur.

Pour ce qui est de la concurrence, il faudra s’inquiéter des épiceries fines, des bars à vins, des autres caves à vin, mais aussi de la grande distribution qui amasse plus de deux tiers de la production de vin. L’objectif est de se démarquer de la concurrence en mettant en avant des produits du terroir et en proposant un concept innovant. On pourra notamment organiser des soirées-dégustations de grands crus classé et des soirées thématiques sur les vins du monde ou encore proposer des week-ends à la découverte des vignobles de la région et ainsi découvrir les types de cépages existants.

Se pencher sur le business plan

 

Il convient ensuite de choisir si l’on va intégrer une franchise ou opérer en indépendant. La première solution permet de profiter de la notoriété d’une chaine déjà existante, mais en choisissant de lancer sa propre activité, on est libre de mettre en place un concept plus innovant même si cela demande un long travail minutieux et rigoureux. On devra penser aux questions de financement, à l’apport personnel avant de rechercher l’emplacement idéal pour la cave à vin. Il faudra également penser à prendre contact avec les bons fournisseurs, monter son propre business et surtout, réussir à attirer et à fidéliser les clients. Le challenge à relever est assez dur, mais pas impossible et pour arriver à se faire un nom dans le secteur, il faudra bien penser son business plan. L’autre option serait de racheter le fonds de commerce d’une ancienne cave à vin. Comme on récupère un business déjà en place, il n’est plus nécessaire d’élaborer une stratégie communicationnelle pour attirer la clientèle ou de rechercher de nouveaux fournisseurs.

Après avoir entrepris les démarches juridiques nécessaires à l’ouverture de la cave à vin, il reste à aménager la cave à vin et installer des équipements de qualité qui respectent les normes d’hygiène et de sécurité et qui assurent une bonne conservation du vin. Une fois cet aspect réglé, on s’assure de mettre en place une campagne de publicité pour faire connaitre la cave à vin et attirer la clientèle. Cela passe par la distribution de flyers, la publicité via les réseaux sociaux, la création d’un site e-commerce permettant aux clients de commander du vin en ligne, l’organisation de soirées-dégustation ou encore de cours d’œnologie. Reste ensuite à assurer un bon service et à proposer les meilleures bouteilles aux clients pour se faire un nom dans le secteur de la vente de vins et champagnes.