Anciens millésimes : comment les conserver et les consommer ?

Vous êtes en possession de quelques vieilles bouteilles et vous désirez les stocker correctement afin de pouvoir les déguster pour les événements spéciaux ? Si vous ne voulez pas avoir de mauvaises surprises au moment de la dégustation, il est primordial de respecter certaines règles. Cela est valable aussi bien pour la conservation de vos grands crus que pour l’ouverture des bouteilles.

Comment bien conserver ses vieilles bouteilles ?

Pas évident à contrôler, la température est souvent négligée et pourtant elle joue un rôle déterminant dans la conservation des. En effet, une température trop élevée risque d’accélérer le vieillissement du vin et d’altérer le bouquet et les arômes. Ainsi, il est recommandé de conserver les bouteilles à une température comprise entre 10 et 14 °C. Si cela vous semble compliqué, essayez de trouver un endroit où la température est constante toute l’année.

Pensez également à mettre vos bouteilles à l’abri de la lumière du soleil. L’ultraviolet a tendance à amener le vin à l’oxydation. Pour éclairer votre cave, optez pour les lampes au sodium qui ont l’avantage de dégager peu de chaleur et évitez à tout prix les néons. Attention aux mauvaises odeurs qui en passant par le bouchon peuvent affecter le vin. Évitez ainsi de placer vos vieilles bouteilles près d’une chaudière mal réglée ou à proximité d’aliments à forte odeur comme le fromage ou l’oignon. 

Et enfin, pour ce qui en est de poser la bouteille à la verticale ou à l’horizontale, cela dépend du bouchon. Les millésimes anciens avec un bouchon en liège se conservent couchés. En effet, le bouchon doit être humide pour éviter l’oxydation provoquée par la pénétration de l’air à travers le bouchon asséché. Veillez toutefois à ce que le taux d’humidité ne soit pas supérieur à 80 % pour éviter la moisissure. En ce qui concerne les bouteilles fermées par de capsules à vis, celles-ci peuvent se conserver debout.

Comment déguster sa bouteille ancienne ?

Étant donné que les vieilles bouteilles sont souvent conservées à l’horizontale, il fortement recommandé de redresser votre bouteille avec délicatesse la veille et de la laisser se reposer au calme avant la dégustation. Cela permettra au dépôt de bien s’accumuler au fond de la bouteille. Débouchez votre vin ancien 4 à 5 heures avant sa dégustation afin de l’aérer. Cette oxygénation lente permettra à votre cru de bien s’épanouir, mais aussi d’éliminer les mauvaises molécules.   

Faites également preuve de délicatesse lors de l’ouverture de votre bouteille. Évitez d’enfoncer la vrille trop profondément afin d’éviter le dépôt de bouchon dans votre ancien millésime. Pour un débouchage sans accroc, il est préférable d’utiliser un tire-bouchon à lames. Dans tous les cas, pensez à bien essuyer le goulot avec un linge propre avant service.

Et puisqu’on parle de service, il est recommandé de servir une bouteille ancienne à une température comprise entre 16 et 18 °C s’il s’agit d’un rouge et 10 à 12 °C pour un vin blanc. Cela permet au vin ancien de préserver sa saveur. Pour cela, pensez à utiliser un seau à glace au moment du service à table. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne dégustation !

Rédigé par
Plus d'articles de Vins Aoc

Acheter du vin en primeur : une tradition pleine d’atouts

L’achat d’une bouteille de vin peut se faire directement chez le viticulteur,...
Lire la suite