Comment choisir et bien déguster du whisky ?

Plus de 200 millions de bouteilles de whisky sont achetées chaque année en France. Le pays reste le premier consommateur de whisky dans le monde devant les États-Unis et l’Angleterre. Cependant, de nombreuses personnes consomment les whiskys sans pour autant les déguster dans les règles de l’art. Voici des recommandations pour choisir et bien déguster du whisky !

Le choix du whisky

La plupart des amateurs de whisky se demandent souvent comment choisir une bonne bouteille. Cette interrogation est bien légitime, car il est important d’étoffer sa collection avec de bonnes bouteilles. De même, apprendre à déguster du whisky commence avec un choix adéquat.

Le premier indicateur à voir sur une bouteille de whisky est son âge. Lorsque l’âge n’est pas mentionné, cela signifie que la bouteille a entre 3 et 9 ans. Ces whiskys sont parfois banals et même onéreux.

Il est conseillé de choisir des bouteilles de 10 ans d’âge au moins. Elles contiennent du whisky plus raffiné. En outre, il existe en général cinq catégories de whisky de qualité. Ce sont :

  • Single malt ou pure malt ;
  • Blended malt ;
  • Single grain ;
  • Blended grain ;
  • Blended ou tourbé.

Ces différents whiskys sont de qualité et valent le choix. En outre, il faut encore se renseigner sur la maturation et la teneur en alcool du whisky pour le choisir. Toutes ses informations sont habituellement inscrites sur l’étiquette.

Les préliminaires à la dégustation

Il est nécessaire de prendre du temps pour préparer la dégustation du whisky. Cette préparation requiert certains préliminaires. La dégustation du whisky doit se faire dans une pièce lumineuse et avec un minimum d’odeur. Cela permet de faire une analyse visuelle de la boisson et de ne pas avoir l’odorat troublé.

En outre, le whisky se déguste entre 14 ° et 18 ° ou entre 18 ° et 22 ° selon le type de bouteille. Vous devez respecter cette plage de température pour percevoir un goût unique du spiritueux. Par ailleurs, le choix du verre est un élément crucial pour réussir sa dégustation.

Contrairement aux idées reçues, un verre à sherry ou un verre à pied en forme de tulipe allongée, légèrement refermée sur le dessus est plus adapté pour la dégustation. Il ne doit être ni trop grand ni trop petit.

La quantité optimale pour une bonne dégustation

Il n’y a point besoin de remplir son verre pour déguster son whisky. En effet, la dégustation nécessite une quantité de 4 ou de 5 centilitres lorsque la bouteille a une température ambiante ou lorsqu’elle est chambrée entre 14 et 18°. Toutefois, il est possible de se resservir. Cependant, le whisky a une forte teneur en alcool. Vous devez y aller avec modération.

La question de l’ajout de l’eau

Les puristes pensent qu’ajouter de l’eau à un whisky dénature la boisson. Cependant, il est bien possible d’en ajouter. Au Japon par exemple, l’ajout de l’eau à un verre de whisky est presque systématique. Cela permet de rendre l’alcool légèrement plus piquant et moelleux.

Toutefois, l’eau minérale est plus conseillée pour cela. Elle permet de garder les arômes de la boisson. Pour finir, il est important lors de la dégustation, d’apprécier son whisky à sa manière et en fonction de ses goûts. Pour cela, il faut apprécier l’aspect visuel, humer la boisson et laisser les arômes s’ouvrir dans la bouche.

Rédigé par
Plus d'articles de Vins Aoc
Partez à la découverte des routes des vins français
L’expérience autour du vin ne se résume pas à la dégustation. Elle...
Lire la suite